LA TABLE DE SAUT

Dynamisme et acrobatie

Après une course d’élan de 25 m maximum sur une piste, et un mouvement d’impulsion sur un tremplin* (1er envol), cet exercice consiste à franchir l’agrès (la table de saut) en y posant les mains, puis en effectuant (éventuellement) des figures acrobatiques jusqu’à la réception (dans ce que l’on appelle le 2ème envol).

L’exercice au saut peut aussi contenir des éléments (généralement une rotation) effectués dans le 1er envol avant la pose des mains (comme le pétrique), voire avant l’impulsion sur le tremplin, en toute fin de course (comme une rondade par exemple dans le cas du Yourchenko).

En FSCF, la hauteur de la table de saut est réglable suivant les catégories : 1m pour les Poussines, 1.10m pour les Jeunesses, puis 1.25m pour les Aînées.
Le saut est l’agrès où le passage est le plus rapide. Tout se passe en une fraction de seconde. La gymnaste doit donc ressentir le mouvement à force de répétitions à l’entraînement, et les juges doivent avoir l’oeil !

Les figures classiques sont le saut par renversement (ou “lune”), éventuellement assorti d’une vrille ou d’un salto avant dans le 2ème envol. Le Tsukahara est un renvsersement par 1/2 vrille dans le 1er envol suivi d’un salto arrière dans le 2ème envol. Le Yurchenko, réservé aux gymnastes de haut niveau, s’effectue par une rondade en bout de course d’élan arrivée sur le tremplin, suivie d’un flip dans le 1er envol (pose des mains sur l’agrès) puis d’un salto dans le 2ème envol – vrillé ou non.

Hauteur : 1m25

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>